Show simple item record

Compilation de données en matière de science sociale et comportementale, (#4), flambée épidémique du virus Ébola, Est de la RDC, juin-août 2019

dc.contributor.authorBardosh, Kevin
dc.contributor.authorJones, Theresa
dc.contributor.authorBedford, Juliet
dc.coverage.spatialDemocratic Republic of the Congoen
dc.date.accessioned2019-10-21T12:52:29Z
dc.date.available2019-10-21T12:52:29Z
dc.date.issued2019
dc.identifier.citationBardosh, K.; Jones, T. and Bedford, J. (2019) Social Science and Behavioural Data Compilation (#4), Ebola Outbreak Eastern DRC, June-August 2019, UNICEF, IDS & Anthrologicaen
dc.identifier.citationBardosh, K.; Jones, T. and Bedford, J. (2019) Compilation de données en matière de science sociale et comportementale, (#4), flambée épidémique du virus Ébola, Est de la RDC, juin-août 2019, UNICEF, IDS & Anthrologicafr
dc.identifier.urihttps://opendocs.ids.ac.uk/opendocs/handle/20.500.12413/14745
dc.description.abstractThis rapid compilation of data analyses provides a ‘stock-take’ of social science and behavioural data related to the on-going outbreak of Ebola in North Kivu, South Kivu and Ituri provinces. Based on data gathered and analysed by organisations working in the Ebola response and in the region more broadly, it explores convergences and divergences between datasets and, when possible, differences by geographic area, demographic group, time period and other relevant variables. Data sources are listed at the end of the document. This is the fourth data synthesis brief produced by the Social Science in Humanitarian Action Platform (SSHAP) and focuses on data published between June and August 2019. It builds on the previous three data synthesis briefs, the first focusing on data from August-October 2018, the second on data from November 2018 to January 2019, and the third on data from February to May 2019.At the time of publication (as of 6 October 2019), 3,205 cases had been reported (3,091 confirmed and 114 probable) of which 2,142 died. The overall case fatality ratio was 67%, the same as the rate in the middle of June 2019.3,4. The majority of the 73 confirmed cases identified between 16 September and 6 October were from the health zones of Mambasa (30%; n=22) and Mandima (23%, n=17). This brief was prepared by Kevin Bardosh (University of Washington), Theresa Jones and Juliet Bedford (Anthrologica), with support from SSHAP and GOARN-R Social Science Group. Feedback was also provided by colleagues from UNICEF, WHO, IFRC, the US CDC, Harvard Humanitarian Initiative (HHI), Oxfam, Novetta, FHI 360, Search for Common Ground and Bethesda Counseling Center.en
dc.description.abstractCette brève compilation d’analyses de données fournit un « état des lieux » des données en matière de science sociale et comportementale liées à la flambée épidémique actuelle du virus Ébola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Sur la base des données collectées et analysées par des organisations oeuvrant à la riposte au virus Ébola et, de manière plus générale, au sein de la région, elle examine les convergences et les divergences entre les ensembles de données. Dans la mesure du possible, cette note prend également en compte les différences dans les données par zone géographique, groupe démographique, période de temps et autres variables pertinentes. Les sources de données sont indiquées à la fin du document. Il s’agit de la quatrième compilation d’analyses de données élaborée par la Plateforme Social Science in Humanitarian Action (SSHAP) et elle est axée sur des données générées entre juin et août 2019. Elle est fondée sur les trois notes stratégiques de compilation de données précédentes, dont la première était axée sur des données générées entre août et octobre 2018, la deuxième sur des données générées entre novembre 2018 et janvier 2019, et la troisième sur des données générées entre février et mai 2019. À la date de sa publication (au 6 octobre 2019), 3 205 cas avaient été signalés (3 091 confirmés et 114 probables) parmi lesquels 2 142 personnes étaient décédées. Le taux de létalité global s’élevait à 67 %, le même que celui enregistré à la mi-juin 2019. La majorité des cas identifiés au cours de la période comprise entre le 16 septembre et le 6 octobre provenaient des zones de santé de Mambasa (30 % ; n=22) et Mandima (23 %, n=17). Cette compilation de données a été réalisée par Kevin Bardosh (Université de Washington), Theresa Jones et Juliet Bedford (Anthrologica), avec l’assistance de la SSHAP et du Groupe de recherche des sciences sociales GOARN-R. Des contributions ont également été apportées par des collègues de l’UNICEF, de l’OMS, de la FICR, des CDC des États-Unis, de la Harvard Humanitarian Initiative (HHI), d’Oxfam, de Novetta, de FHI 360, de l’organisation Search for Common Ground et du Bethesda Counseling Center.fr
dc.description.sponsorshipUNICEFen
dc.language.isoenen
dc.publisherUNICEF, IDS & Anthrologica
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/en
dc.subjectHealthen
dc.titleSocial Science and Behavioural Data Compilation (#4), Ebola Outbreak Eastern DRC, June-August 2019en
dc.titleCompilation de données en matière de science sociale et comportementale, (#4), flambée épidémique du virus Ébola, Est de la RDC, juin-août 2019fr
dc.typeSeries paper (non-IDS)en
dc.rights.holderAnthrologicaen
rioxxterms.funderDefault funderen
rioxxterms.identifier.projectDefault projecten
rioxxterms.versionNAen
rioxxterms.funder.projectd218e59e-c0fb-4cb3-8a07-92a57da72cd1en


Files in this item

Thumbnail
Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

http://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/
Except where otherwise noted, this item's license is described as http://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/